Pour la libération des prisonniers politiques en Palestine

Palestine drapeau

En 2013, un rapport de l’UNICEF affirmait qu’Israël maltraitait systématiquement les jeunes détenus.

Rien n’a changé.

236 mineurs ont été arrêtés depuis le début de l’année 2017. En Israël, les enfants palestiniens à partir de 12 ans peuvent être emprisonnés. Ils bénéficient d’un « tribunal militaire pour les jeunes ».

Les juifs qui refusent d’effectuer leur service militaire passent ce temps de service en prison.

7 400 palestiniens sont détenus aujourd’hui (dont 550 enfants mineurs). 750 (dont 6 mineurs et 2 femmes) sont placés illégalement en « détention administrative » sans charges ni procès, pour des périodes de 4 à 6 mois renouvelables à l’infini. Certains y sont depuis plusieurs années.

1 500 prisonniers politiques palestiniens sont en grève de la faim depuis un mois. Il y a urgence !

Nous vous demandons de :

Libérer tous les prisonniers politiques en Palestine.

Copiez-collez le télégramme sur le formulaire de contact de l’ambassade d’Israël en France ou envoyez le à l’adresse postale de l’ambassade : 3 rue Rabelais 75 008 Paris

Vous pouvez également lire : Palestine « Les étudiants de Birzeit se sont souvent retrouvés à l’avant-garde de la lutte du peuple palestinien ».